9 Actions à Mener Maintenant Si Vos Réservations Sont en Baisse

Vos réservations sont en baisse ? Vous êtes soumis comme l’ensemble du secteur de l’hébergement à des variations d’activité. Il existe cependant quelques astuces pour garder un flux de réservation correct à votre hébergement.

Aujourd’hui OIQIA vous propose 8 actions à mener pour le bien de vos locations courte durée, si les réservations fluctuent négativement.

1. On ne se Décourage pas quand les Réservations sont en Baisse !

Tout est une question d’état d’esprit. Attendre que la situation s’améliore d’elle-même n’est pas la solution.

Puisque vous avez moins de réservations, vous avez aussi plus de temps ! Il est alors opportun d’essayer de nouvelles stratégies marketing que vous n’aviez pas pu élaborer avant.

Continuez à parler de votre région, de votre logement, partagez des informations sur les coulisses et continuez à publier vos messages sur les réseaux sociaux et au sein de vos newsletters !

2. Montrez le Côté Positif de Chaque Situation.

La tentation est grande de mettre un mouchoir sur la situation.

Nous vous conseillons plutôt de répondre aux préoccupations des gens sur des questions telles que la fermeture des lieux de tourisme ou des restaurants.

Transformez tous les points négatifs en points positifs.

Par exemple, moins de touristes dans votre région ? Quelle aubaine pour les personnes en recherche de calme et d’authenticité !

Pandémie ? Votre beau logement permet d’accueillir toute une famille pour partager des moments conviviaux !

Prenez des photos de votre région sous la neige, sous la pluie, la beauté de ces paysages uniques convaincra sûrement bon nombre de voyageurs. Affichez des photos de votre salon confortable avec le feu de bois allumé.

La réassurance est une carte clé à jouer et les clients auront besoin d’être plus rassurés que d’habitude.

3. Contactez Personnellement vos Voyageurs Fidèles.

Vous avez déjà des voyageurs fidèles ? C’est le moment de les appeler !

Essayez de personnaliser vos e-mails à leur intention. Rappelez-leur que vous êtes toujours là, que votre logement est libre, proposez-leur des réservations et des activités qui pourraient leur plaire.

Cette approche fonctionne aussi avec vos anciens voyageurs ou contacts. Sachez à quelles dates ils ont séjourné chez vous l’année dernière et dites-leur que ces dates sont encore libres et qu’ils peuvent réserver à nouveau.

Dans tous les cas, rester en contact avec votre clientèle est une très bonne idée pour garder un flux constant de réservations.

4. Rédigez un Guide Saisonnier des Activités du Moment.

Vous avez le temps de le faire maintenant, lorsque les réservations sont plus calmes.

Un « guide des activités saisonnières » dans votre région en hiver/printemps / été/automne, peut vraiment aider à susciter l’intérêt pour votre location de vacances.

Rédigez le guide, puis enregistrez-le sous format PDF. Proposez-le en téléchargement sur votre site web ou page Facebook en échange d’une adresse électronique. Plus largement, vous pourrez aussi le partager à l’ensemble de vos réseaux sociaux.

Voici quelques idées pour votre guide :

  • Les meilleurs restaurants à proximité
  • Où bruncher ?
  • Où aller danser ?
  • Quoi visiter par temps de pluie ?

5. Anticipez les Réservations.

Vous le savez, le début de l’année est la période où les congés et les futures vacances se décident.

Rappeler à vos voyageurs que les réservations sont désormais ouvertes et que des dates sont encore disponibles. Encouragez-les à réserver dans des images séduisantes qui donnent déjà envie d’être en vacances…

Faites de même si un événement a lieu près de chez vous : concert, festival, …

6. Ajustez votre Politique de Prix Dynamique (ou Yield Management)

Votre location courte durée est soumise à l’offre et à la demande. Le prix de votre location en est la conséquence. Soyez réactif sur l’ajustement de vos prix. Mettez en place une stratégie tarifaire.

Prenez le temps d’étudier la concurrence et votre positionnement sur le marché. Mettez en place des indicateurs clés pour mesurer votre stratégie de prix et son efficacité.

Si vos prix sont trop élevés, il y a un risque d’insatisfaction du client. Et si à l’inverse, ils sont trop bas, vous avez un manque à gagner et vous pourriez avoir une clientèle qui n’est pas réellement votre cible. Si vous n’avez aucune idée de comment ajuster votre stratégie tarifaire ou si vous souhaitez des conseils pour vous y aider, prenez rendez-vous avec un de nos conseillers –> ici.

C’est gratuit et cela ne vous engage à rien !

7. Appliquez une stratégie de « promotion » grâce aux OTA

Airbnb et Booking.com proposent des paramétrages de plans tarifaires qui permettent de faire des promotions ciblées à un segment de clientèle ou une période déterminée ou encore un canal de réservation. (réservation via mobile chez Booking)

  • Remisez un tarif de nuitée du lundi au jeudi si ce sont des jours creux.
  • Affichez un prix spécial aux abonnés de la plateforme.
  • Acceptez automatiquement une baisse de prix aux voyageurs qui ont un super profil.
  • Offrir la 3ème nuitées en semaine

Ainsi, les outils des OTA (plateforme de réservation) sont d’excellents vecteurs d’augmentation des réservations, immédiatement mesurables !

8. Augmentez la Flexibilité des Paramètres de vos Annonces quand vos Réservations sont en Baisse.

Quand la période est incertaine, certains voyageurs peuvent être réticents à réserver trop en avance leur logement. Proposez-leur des solutions pour les inciter à passer à l’action.

Voici une liste de toutes les choses que nous pouvons faire pour rendre nos annonces plus flexibles :

  • Diminuer le nombre de nuitées minimum
  • Accepter les réservations instantanées « LastMinute »
  • Choisir une politique d’annulation moins restrictive (souple ou modérée)
  • Ajouter ou augmenter les réductions hebdomadaires ou mensuelles
  • Autoriser les animaux de compagnie (même avec supplément)
  • Augmenter le nombre maximum de nuits

Ces ajustements augmenteront par conséquence votre position dans les moteurs de recherche. Consultez notre article « 11 Astuces pour Améliorer votre Position dans les Recherches Airbnb » pour intensifier votre démarche.

9. Créez des Partenariats Locaux !

Toutes les entreprises du tourisme de votre région ont la même problématique que vous.

Profitez de leurs initiatives pour apporter du contenu à votre audience. Partagez leurs évènements, publications, ou photos. Il y a fort à parier qu’ils feront de même pour vous ensuite.

Plus il y aura d’entreprises locales qui participeront à promouvoir votre région, plus le message sera fort et aura une grande portée.

En Conclusion 

Voir vos réservations baisser peut-être effrayant pour certains. Il est important de rester positif et de communiquer votre message au plus grand nombre.

Mettez régulièrement à jour votre site web et vos blogs et passez plus de temps à poster sur les médias sociaux. C’est le moyen le plus efficace de toucher un plus grand nombre de personnes intéressées par vous, en un minimum de temps.

Un dernier conseil, vérifiez tous les jours la visibilité de vos annonces, bougez vos prix, changez vos titres, travaillez votre stratégie … L’algorithme des plateformes adore ça !

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Décoration, Ameublement, Equipement en Location Courte Durée: Comment Proposer un Bien Unique et Stimuler l’Effet WHAOUH chez le Voyageur ?

Vous pensez que votre bien en location courte durée est unique car vous y avez investi du temps ? Il porte peut-être votre histoire familiale et vous y êtes fortement attaché… La décoration ? Vous l’adorez.. avec ses murs rouges et ses robinets dorés. Tous les gouts sont dans la nature. Mais vous ne pouvez faire l’impasse sur le fait que votre bien se retrouve ni plus ni moins au sein d’un gigantesque catalogue de produits en ligne. Et certains détails feront la différence.

 

Les experts marketing d’Oiqia partagent avec vous quelques conseils afin de rendre votre bien différent, attractif… Surprenant.. dans le but de générer toujours plus de clics et de réservations. 

Le Service Oiqia à Votre Disposition Pour Tout Conseil

Si vous souhaitez en savoir plus sur les services proposés par la conciergerie digitale Oiqia, n’hésitez pas à nous contacter. Et/ou à télécharger notre documentation. Je télécharge la documentation. Et bien entendu, si vous souhaitez poser des questions plus précises sur cet article, il suffit de cliquer ici: Je contacte Oiqia

Etape 1 : Savoir Prendre du Recul sur Votre Location Courte Durée

  • Prendre les avis de son « love circle »

Il n’est pas toujours simple de prendre du recul sur son bien. En effet, vous l’avez décoré avec votre propre goût, vos aspirations. Et s’il est empreint de votre histoire familiale, il est d’autant plus difficile de ne pas mêler l’affect au nécessaire jugement qu’il faut porter sur le bien. En tout premier lieu, ne pas se baser sur son seul jugement. Il peut être utile de demander des avis autour de soi. Que pensent-ils du logement pour un voyageur de passage ? 

L’objectif ? Générer un retour objectif de son « love circle », soit vos amis, votre famille etc.

  • Prendre les avis d’un expert

Oiqia, ou toute conciergerie experte, est là pour vous accompagner et partager un avis objectif sur les axes d’améliorations du logement. Que ce soit en matière de décoration, d’ameublement ou d’équipement, ce dernier doit être adapté à la cible que vous privilégiez. Vous ciblez des familles avec enfants ? On évite alors le canapé hors de prix et les bibelots fragiles à portée de petits doigts. L’avis de l’expert n’est pas un jugement mais une prise de recul nécessaire par rapport au positionnement du bien. Le retour se doit d’être concret, avec une idée précise des prochaines étapes à mettre en place.

  • Prendre les avis de vos voyageurs en location courte durée

Vos voyageurs sont les utilisateurs de votre bien, en terme marketing. Ainsi, ils vont vivre votre bien au quotidien et seront en mesure de vous faire un retour sur leur expérience positive ou négative. Quels sont les points de friction du séjour ? Manque d’équipement dans la cuisine ? Meubles vieillots et peu fonctionnels ? Il est important de ne pas s’offusquer face à leurs commentaires ou critiques. Certains sont intéressants et vous permettront d’avancer en améliorant le bien. Remerciez les de leur retour et signalez leur les améliorations que vous allez apporter grâce à leur avis.

L’ensemble de ces avis doit vous permettre in fine de tirer un bilan de ce qu’il vous faut améliorer pour optimiser l’attractivité de votre bien. Et sa capacité à répondre aux besoins de la clientèle voyageur visée.

Etape 2 : Le Choix du Positionnement : se Fondre dans la Masse ou Sortir du Lot ?

Aujourd’hui, la tendance marketing tire à la personnalisation et à l’atypique. Faut-il pour autant renoncer à la location courte durée car votre bien ne suscite pas un effet WHAOUH d’entrée ? Non. Mais attention à sous-évaluer l’exigence des voyageurs face au bien loué temporairement. Car contrairement à de la location longue durée, le voyageur doit se projeter immédiatement, sans amélioration. Il ne refera pas un coup de peinture comme dans un logement bien placé en bail classique car l’offre est tendue. Les stratégies et attentes ne sont pas les mêmes, ne l’oubliez pas !

Se fondre dans la masse : oui mais … pas de friction alors !

C’est en étudiant le marché de la location courte durée que l’on prend conscience de la diversité des biens mis en location. Certains attirent le regard car la mise en scène est fabuleuse. Ou l’ameublement moderne, dans l’air du temps. La luminosité également est un point clé. Sans parler de l’importance bien entendu d’une prise de photos professionnelles qui saura mettre en valeur le bien.

Vous ne voulez ou ne pouvez pas investir dans la décoration, ameublement ? Tâchez alors d’équilibrer les couleurs, de favoriser la sobriété et de vous assurer que le bien est en excellent état. Soit en matière de peinture, tapisserie etc. Si vous proposez des meubles abîmés, mettez vous à la place du voyageur.. aura-t-il la motivation d’en prendre grand soin ? Quitte à ne pas investir, il est nécessaire a minima de ne pas créer de friction. A contrario, il ne faut pas en faire trop non plus pour ne pas saturer l’œil. En bref, trouver un juste équilibre. Et revenir à l’étape 1 pour demander des avis objectifs.

En marketing, on évoque souvent les atmosphériques au sein d’un lieu (pour en savoir plus c’est ici) : ) soit l’ensemble de stimuli que l’on met en place afin de stimuler une réaction. Trop de couleurs ou trop de parfum d’ambiance risquent de susciter un rejet alors qu’isolément et avec sobriété, leur effet est positif. Ainsi, si vous optez pour la simplicité, assurez vous de l’état général et que rien n’attire négativement le regard. Sauf emplacement fabuleux, vous vous positionnerez sur une fourchette basse de tarif, en cohérence avec le bien et son attractivité. Autrement dit, si l’on n’attire pas avec une caractéristique particulière, il faut a minima ne pas susciter de rejet et accepter que le prix attractif sera la clé d’entrée.

Sortir du lot ? D’accord… mais comment ?

Pas toujours facile de répondre à cette question. Nous développerons à l’étape 3 les différents axes de différenciation qui s’offrent à vous. Si la tâche vous semble insurmontable, n’hésitez pas à déléguer aux architectes d’intérieur, véritables professionnels pour répondre à ce besoin. Pour comprendre l’unique, il faut scruter le commun. Ne pas hésiter à observer les biens concurrents aux vôtres et notamment ceux qui semblent susciter le plus de commentaires positifs et de réservations. Mettez-vous à la place d’un voyageur et posez-vous la question suivante: pourquoi choisit-il ce bien et non le votre ?

Pour sortir du lot, cela ne nécessite pas toujours une imagination débridée ou un talent particulier. Mais une simple volonté de proposer un axe différent par le détournement d’objets, le choix particulier d’un ameublement, d’un thème etc. Et ne pas hésiter à le mettre en avant dans l’annonce également afin d’aligner le visuel au descriptif. En d’autres mots, sortir du lot, c’est se poser la question suivante : lorsque vous-même cherchez un produit au sein d’un catalogue en ligne, qu’est-ce qui vous attire ? Et vous pousse à vous arrêter sur un produit plutôt qu’un autre ? Sortir du lot, c’est donc trouver le petit quelque chose qui fait que votre location ne ressemblera à aucune autre.

Parmi les caractéristiques en vogue actuellement sur les plateformes de location, et nous ne recommandons pas d’imiter mais de s’inspirer … l’on trouve dans les titres de logement des étoiles ou autres caractères, des noms attribués au logement, des photos auxquelles sont ajoutés des textes… l’œil a tendance à anticiper ce qu’il s’attend à voir… si vous disruptez…vous gagnez l’attention. A titre de comparaison, les publicités qui semblent vous vendre un produit auquel vous vous attendez (reconnaissance des codes) et finalement vous en commercialisent un tout autre attire votre attention. CQFD.

 

Etape 3 : L’Effet WHAOUH : Donner une Personnalité Unique à votre Logement

Chez Oiqia, nous recommandons dans la mesure du possible la recherche d’un positionnement unique afin de favoriser les locations. Donner une personnalité singulière au logement, ce n’est pas aussi compliqué que vous pouvez penser. Il faut juste y consacrer un peu de temps. Plusieurs axes peuvent être exploités, à vous de trouver le votre..

Mettre en avant l’histoire de votre bien

Votre bien, votre immeuble a une histoire, une âme. Exploitez-là : maison d’un écrivain, lieu empreint d’histoire, particularité architecturale : mettez-le en avant. Racontez son histoire. Le voyageur aime connaître l’histoire du lieu et se l’approprier. Inutile d’en écrire un roman mais les grands traits.

Créer un thème : jungle fever, love room, cabane dans les bois, cinéma addict…

Cela vous semble surfait ? pas du tout ! Donner un thème est une excellente idée pour vous démarquer. Ne craignez pas de n’attirer qu’une niche de clientèle… Elle peut s’avérer très rentable. Restez seulement dans le bon goût quel que soit le thème (surtout sur une plateforme de location).

Quelques mots sur les love room, ces appartements dédiés au romantisme. Cliché ou non, les chiffres le prouvent, ces biens remportent un vif succès auprès des voyageurs et justifient des prix à la nuitée particulièrement élevés. Comment aménager une love room ? Jouer sur la couleur, les leds, le spa à led.. le jacuzzi…  imaginez ce qu’un couple peut attendre d’une réservation comme celle-ci… Attention cependant à ne prendre en photo que les prestations réellement délivrées. Un beau bouquet de roses pour la prise de photo risque d’être attendu par le voyageur…

Les thèmes permettent également de donner une personnalité à votre bien. Il ne ressemblera à aucun autre, ce qui suscite le regard. Les thèmes sont nombreux .. A chacun de laisser libre cours à sa créativité.

Capitaliser sur un trait local ou culturel

Vous avez un bien sur Valenciennes ? N’hésitez pas à créer un mur de briques rouges dans l’appartement. Vous avez un bien en Bretagne ? Favorisez la pierre … Pourquoi ? Car lorsque l’on visite un lieu, l’on ne recherche pas forcément un bien standardisé. Au contraire. Il est agréable de s’imprégner de la culture ou de l’architecture locale.

En Conclusion

Ainsi, créer un positionnement unique pour son bien ne requiert pas forcément de nombreux investissements. A minima, le bien doit donner un sentiment d’équilibre, de bien-être. Ne pas créer de friction chez le voyageur. Au mieux, pour favoriser les réservations, car il s’agit tout de même d’un objectif certain en location courte durée, une vraie réflexion sur le positionnement à donner peut s’avérer utile par la suite. 

Des questions sur ce sujet ? Contacter l’équipe Oiqia !