Hôte en Location Courte Durée: Gagner du Temps, C’est Gagner de l’Argent ! Mais Au Fait, Combien Vaut Votre Temps ?

Time is Money

Gagner du temps, c’est gagner de l’argent. Ou autrement dit, « time is money ». Si la digitalisation des services et du commerce a été amorcée il y a quelques années déjà, c’est tout simplement pour une question de productivité. En gagnant du temps, on gagne de l’argent. Nul doute que la grande distribution qui prit le parti d’autonomiser ses clients en les laissant encaisser eux-mêmes leurs achats a fait ses calculs. En fluidifiant le passage en caisse, en permettant aux clients de gérer eux-mêmes des tâches sans grande valeur ajoutée, le gain de temps et d’argent a permis d’investir dans d’autres projets. Moins de caissières pour leur assigner des tâches à plus forte valeur ajoutée: la résolution de problèmes. 

Sous un autre angle, celui du client, le gain est celui du temps. Passer plus vite en caisse, c’est gagner du temps pour le consacrer à des tâches plus intéressantes ou plus impliquantes. Or, le temps étant un bien précieux, il est attendu in fine une plus grande satisfaction de son expérience d’achat. 

En location courte durée, l’hôte accueille son voyageur, lui consacre du temps avant son arrivée, durant son séjour et à son départ. Autant de déplacements et de temps consacré qui ne sont pas toujours comptabilisés lors de sa réflexion sur les coûts générés par son activité. Mais au fait, vous êtes-vous déjà demandé combien vaut votre temps ? Et combien coûte votre accueil voyageur? Oiqia a créé un simulateur pour y voir plus clair. 

Le Service Oiqia à Votre Disposition Pour Tout Conseil

Si vous souhaitez en savoir plus sur les services proposés par la conciergerie digitale Oiqia, n’hésitez pas à nous contacter et/ou à télécharger notre documentation. Je télécharge la documentation. Et bien entendu, si vous souhaitez poser des questions plus précises sur cet article, il suffit de cliquer ici: Je contacte Oiqia

Comment Gagner de l’Argent en Location Courte Durée? #On Comptabilise Ses Dépenses

Que l’on soit propriétaire ou concierge, il est des tâches qu’il faut accomplir en location courte durée. Et c’est en les décomposant une à une que l’on peut détecter leur coût et leur importance. Ainsi que leur nombre. Par exemple: répondre aux questions des voyageurs, les accueillir, effectuer leur check-out, rédiger une annonce sur une plateforme, synchroniser des plannings de réservation, etc.

Une des erreurs les plus communes est de ne s’attacher qu’aux revenus. Aux encaissements. Il est vrai que c’est plus que tangible et transparent: il suffit d’observer son compte bancaire. Quant aux dépenses, un calcul de coût est parfois compliqué. Ou tout simplement négligé. Cependant il est plus que nécessaire de prendre en compte une évaluation juste de ses coûts afin de ne pas persévérer dans un modèle qui n’est pas rentable pour vous.

Exemple de décomposition d’un coût de check-in

Comment établir un cout de check-in? 

Une prestation de check-in, cela implique quoi? (nous prenons en compte une utilisation de voiture mais le même exercice peut être fait avec d’autres moyens de transport)
  • Un coût d’essence pour se déplacer
  • Le coût d’usure de véhicule
  • Un coût de temps pour effectuer la prestation d’accueil
  • Et une pollution certaine pour les plus écologistes d’entre nous…
Chez Oiqia, nous avons créé un simulateur afin de comprendre combien coûte un check-in si nous nous déplacions en présentiel. 
 

#Le Cas d’Antoine, Propriétaire d’Un Meublé Touristique en Location à L’ Année

Cas concret d’Antoine

Prenons l’exemple d’Antoine, qui habite à 15 km de son logement en Airbnb. Il loue 260 jours par an et la durée moyenne des séjours de ses voyageurs est de 4 jours. Il a évalué par comptage qu’en moyenne, un check-in lui prend 45 minutes avec ses voyageurs. 15 minutes utiles (questions pertinentes sur le fonctionnement des équipements ou adresses alentours) et 30 minutes de bavardage. 
Il va parcourir en une année 1463 km environ pour ses check-in.
Il va y consacrer 192 heures de son temps.
 

La solution pour gagner de l’argent et du temps ? 

L’arrivée autonome du voyageur, via l’application Oiqia Traveler, permettra de réaliser les économies suivantes: 

Gain

#Le Cas de Marie, Propriétaire d’Un Studio En Location Courte Durée 60 Jours Par An

Cas concret de Marie

Maintenant, prenons l’exemple de Marie, qui est propriétaire de son studio et se trouve à 30 km de son logement. Elle loue 60 jours par an et la durée moyenne des séjours de ses voyageurs est de 2 jours. Elle a évalué par comptage qu’en moyenne, un check-in lui prend 60 minutes avec ses voyageurs. 15 minutes utiles (questions pertinentes sur le fonctionnement des équipements ou adresses alentours) et 45 minutes de bavardage. 
Elle va parcourir en une année 1350 km environ pour ses check-in.
Elle va y consacrer 156 heures de son temps.
 

La solution pour gagner de l’argent et du temps ? 

L’arrivée autonome du voyageur, via l’application Oiqia Traveler, permettra à Marie de réaliser les économies suivantes: 
 
Gain d'argent Marie

Et Vous ? Combien Vaut Votre Temps ? Antoine et Marie ne Vous Ressemblent Pas ? Testez Notre Simulateur d’Economies pour Gagner de l’Argent et Du Temps

Votre temps vaut le montant de ce à quoi vous renoncez. 

Oiqia, en plaçant au centre de son service l’arrivée autonome du voyageur, partage dès le mois de juillet 2021 sa solution clé en main unique pour vous permettre vous aussi de réaliser gain de temps et d’argent. Les déplacements représentent un véritable coût, en termes d’argent et de temps, ne l’oublions pas.

L’intérêt de la solution clé en main Oiqia Traveler, intégrant serrure connectée et application téléchargeable sur Google Play et Apple Store, est de vous faire gagner à la fois du temps et de l’argent. Cliquez ici pour en savoir plus sur Oiqia Traveler à 4,50€ la réservation. Egalement, de vous simplifier la vie. Parce que lorsque l’on regroupe au même endroit un ensemble de fonctionnalités (guidage, documents d’accueil, ouverture de porte, check-in et out…), l’on gagne aussi du temps. Autrement dit, tout est dans le même dossier: inutile d’ouvrir une multitude de logiciels pour gérer l’arrivée de ses voyageurs. On pourrait aussi appeler cela « du temps de cerveau » gagné. Gagnez en sérénité: la simplicité, ça a du bon !

Enfin, ne nous croyez pas sur parole ! Testez-vous aussi le simulateur d’économies d’Oiqia Traveler. Et n’hésitez pas à réclamer une démo à notre équipe commerciale ici.

En Conclusion

Vous vous êtes lancé dans l’activité de location courte durée des étoiles pleins les yeux ? Après tout, Airbnb fait miroiter une belle rentabilité et une facilité logistique imparables dans ses publicités ! Pourtant, le quotidien, la réalité du terrain, vous ont démontré que vous perdiez beaucoup en énergie, en temps et en argent.

Oiqia Traveler est lancé en juillet 2021 pour tous les propriétaires cherchant à gagner de l’argent et du temps. La solution à votre problématique existe et elle a pour mission de vous simplifier la vie ! Appelez-nous pour une démo et laissez vous séduire par Oiqia Traveler, la seule solution sur le marché qui vous permet d’être à la fois efficace et rentable et cela, le plus simplement du monde. A très vite !

Tendances de l’Eté 2021 en Location Courte Durée: Le Rapport Airbnb Décrypté

Les Tendances de la Location Courte Durée Eté 2021

Quelles sont les tendances de l’été 2021Après avoir partagé avec vous les tendances de l’année 2021 dans un précédent article, nous vous proposons en ce mois de mai, les points clefs du rapport Airbnb pour l’été 2021. En effet, la plateforme de location a diligenté de nouvelles études pour mieux comprendre les changements de comportement et d’attentes de leurs clients: les voyageurs. 

Que faut-il retenir de cette étude multi-pays? Quelles sont les spécificités de la France? Le titre du rapport interpelle: « voyage et hébergement fusionnent » (traduction libre). En effet, le voyage n’est plus vécu de la même manière. Et par rebond, la manière d’envisager la location courte durée. Airbnb en a tiré des leçons et a érigé 103 nouvelles fonctionnalités ou changements que vous pouvez lire ici

in fine, avec la pandémie, les comportements se sont modifiés. C’est un fait. La question à se poser est plutôt: Ces nouveaux comportements sont-ils éphémères ou ancrés dans le temps? Selon Airbnb, la réponse est claire: le monde a changé. Et le voyage reste un besoin essentiel: ce serait même la 1ere chose que les personnes vont faire lorsqu’elles se sentiront en sécurité à nouveau. Et lorsque cela sera possible. Oiqia décrypte pour vous le rapport Airbnb pour l’été 2021. Vous pouvez lire la version originale et exhaustive ici. 

Le Service Oiqia à Votre Disposition Pour Tout Conseil

Si vous souhaitez en savoir plus sur les services proposés par la conciergerie digitale Oiqia, n’hésitez pas à nous contacter et/ou à télécharger notre documentation. Je télécharge la documentation. Et bien entendu, si vous souhaitez poser des questions plus précises sur cet article, il suffit de cliquer ici: Je contacte Oiqia

Les Tendances de L’Eté 2021: En Résumé

Le rapport d’Airbnb se base sur une étude multi-pays, administrée auprès d’un échantillon d’hôtes et de voyageurs de la plateforme de location. Les pays interrogés sont l’Australie, la France, le Mexique, le UK et les US (sur la base de 3 localités: la Californie, la Floride et New-York).

Le rapport Airbnb sur les tendances de l’été 2021 en un clin d’oeil

  • En 2020, nous avons atteint le niveau le plus bas depuis 30 ans en termes de voyages internationaux.

 Une nouvelle vision du voyage: n’importe où, n’importe quand et sur n’importe quelle durée

  • Si traditionnellement, la tendance est au voyage aux mêmes moments, aux mêmes endroits, il en est tout autre aujourd’hui. Maintenant, l’on parle de voyage n’importe quand, n’importe où, pour n’importe quelle durée. Nul doute que le télétravail et la scolarité en distanciel ont changé la donne. Airbnb en conclut donc que voyage et hébergement fusionnent et ne constituent plus qu’un seul et même concept.
  • Le télétravail ou « remote » est considéré comme un nouveau style de vie qui ne nécessite plus de vivre à l’endroit où se trouve son employeur: 74% des répondants indiquent être intéressés à vivre ailleurs que là où est leur entreprise. 

Le rôle vital du voyage: on parle maintenant de lifestyle ou style de vie

  • Durant la pandémie, ce qui a manqué le plus est le voyage hédoniste (par plaisir). Egalement, l’activité que les personnes vont le plus effectuer, lorsqu’ils se sentiront à nouveau en sécurité, est le voyage. Ce dernier est devenu un besoin vital pour la population. 
  • Le voyage est considéré maintenant comme un style de vie plutôt qu’une succession de petits déplacements. En France, cependant, cette tendance n’est pas significative. Au contraire du UK, où elle est la plus marquée.
  • Si l’on offrait plus de flexibilité aux personnes dans l’organisation de leur quotidien, elles voyageraient davantage. Une excellente nouvelle pour la location courte durée ! Et enfin, elles voyageraient plus longtemps.
  • Le voyage n’est plus « une destination et des visites »: ce qui compte c’est le cercle affectif avec qui l’on part et ce que l’on va y faire ensemble.
  • Le voyage et l’hébergement ne faisant plus qu’un: l’on cherche à récréer un « home sweet home » et non un lieu d’hébergement seul. Un endroit chargé d’affect et qui rassure en matière de sécurité sanitaire.

La clef d’entrée du choix d’un voyage

  • La clef d’entrée, eu égard la sélection d’un voyage, est le prix raisonnable, suivi par la sécurité et la flexibilité en termes de temps, de lieu et de moyen. Le seul pays qui se distingue ici est le Mexique, favorisant avant tout la sécurité.

Un glissement vers les zones rurales

  • Airbnb note un glissement des réservations des grands centres urbains vers les zones rurales. Il s’agit donc de voyager n’importe où, jusqu’à se rendre dans de toutes petites localités. La préoccupation des questions de sécurité sanitaire expliquent ce comportement.

Des séjours qui se rallongent

  • On ne voyage plus, on va recréer un foyer, favorisant les séjours de plus de 28 jours. En France, nous l’avons observé lors des derniers confinements. Les populations citadines ont migré vers les zones rurales.
  • Et ces voyageurs ont emmené leurs animaux de compagnie avec eux. Les locations de courte durée ont à prendre ce nouveau comportement en compte. Attention donc aux refus des animaux de compagnie. 

Les voyages familiaux prennent le lead

  • Les locations proposant sur la plateforme plus de 5 couchages répondent à la tendance estivale 2021. En effet, tous les changements comportementaux évoqués sont surtout imputables aux familles, nombreuses à voyager. Elles abandonnent les voyages usuels, routiniers, pour de la nouveauté. D’où l’explosion des critères de recherche de logements atypiques: yourtes, îles et cabanes. 
  • Airbnb remarque pour cet été une augmentation de location de logements entiers. Une tendance plus importante par rapport à l’année dernière.

Les Tendances De l’Eté 2021: # On Voyage N’importe Quand

La pandémie a bousculé les cadres temporels et géographiques. En effet, les voyageurs ne sont plus rythmés dans leurs choix de voyages par le calendrier scolaire. Avec le télétravail, plus besoin non plus de rester proche de l’employeur. 

Certes, les restrictions internationales de voyage ont favorisé les déplacements intérieurs mais le travail en distanciel, scolaire ou professionnel, a permis de partir n’importe où, n’importe quand. Ainsi, les voyageurs ont indiqué vouloir partir n’importe quand, si on leur offrait davantage de flexibilité dans leur vie quotidienne. Airbnb l’a bien compris et a intégré dans ses nouvelles fonctionnalités la recherche par date flexible et non plus seulement, par date fixe. 

Enfin, 77% des répondants veulent pouvoir annuler ou recherchent des conditions d’annulation flexibles. 2/3 des hôtes sur Airbnb l’ont déjà mis en place, selon la plateforme. De plus en plus de voyageurs, par ailleurs, réservent en dernière minute: partir n’importe quand, voici leur nouveau credo. Et la flexibilité de changer d’avis, un maître mot. 

Les Tendances de l’Eté 2021: # On Voyage N’importe Où

L’étude d’Airbnb démontre un glissement du tourisme de masse vers une recherche de lieu plus intimiste, plus isolé. Par rapport à l’été 2019, la montagne a pris du galon en 2021. En effet, durant cette période, sont favorisées les zones côtières, puis les zones rurales et la montagne. Concernant les zones rurales particulièrement, elles comptent pour 22% des réservations contre 10% en 2015 !

Si traditionnellement, le voyageur est fidèle vis-à-vis de ses lieux de villégiature, aujourd’hui ce n’est plus cela qui prime. Le voyageur favorise surtout les personnes avec qui il va voyager et les connexions qu’il va établir avec son cercle affectif. Il semble que ce qui compte désormais n’est plus l’endroit où l’on se rend mais avec qui l’on s’y rend.

Les déplacements nationaux restent privilégiés du fait des restrictions internationales et exigences d’isolement à l’arrivée. 80% des réservations sur Airbnb se font à l’intérieur du pays. 

Enfin, le modèle estival Airbnb a toujours été le voyageur unique ou à deux, se rendant dans une grande ville. Mais durant l’été 2021, le nouveau modèle est la famille quittant une grande ville pour se rendre vers une destination plus petite. L’exemple donné par Airbnb, en France, est le glissement de l’attractivité de Paris pour le Var. 

Les Tendances de l’Eté 2021: # Les Longs Séjours S’Imposent (>28 nuits)

Les voyageurs allongent leurs séjours: la moyenne de réservation est passée de 3,5 nuits en 2019 à 4 nuits en avril 2021. Malgré tout, sur ce point, la France est un peu à la traîne. Si 39% des réservations en Allemagne sont des longs séjours (de plus de 28 nuits), cela ne représente encore que 14% pour la France. L’un des plus faibles taux avec l’Australie, à 11%.

Les séjours au sein des grandes villes seront surtout de longs séjours. En France, Paris reste leader en la matière. Contrairement au UK, où la concentration des longs séjours se joue entre 3 villes: Londres, Manchester et Edinburgh. 

Les longs séjours sont surtout favorisés par la population senior (60-90 ans) dont 28% des réservations sont des longs séjours (en cumul annuel mobile d’avril 2020 à avril 2021). Le deuxième segment de voyageurs, favorisant ces longs séjours, est constitué par les jeunes de 18 à 24 ans, dont cela représente 25% des réservations.

De plus, 55% des voyageurs ayant effectué des longs séjours en 2021 indiquent qu’ils ont travaillé ou étudié durant ce dernier. Le motif principal des longs séjours reste tout de même le rapprochement familial (motif du choix de la destination).

Enfin, Airbnb indique que 87% des logements sur sa plateforme proposent des longs séjours. Ils sont donc en phase avec cette nouvelle demande des voyageurs.

Les Tendances de l’Eté 2021: # Les Familles Prennent le Pouvoir

Avant la pandémie, le modèle était basé sur le voyage d’affaires. Aujourd’hui, les familles représentent la force vive en matière de voyage. En effet, la part représentée par le voyage familial au sein d’un pays est la plus élevée en France (40% des voyages). Pour comparaison, elle est la plus faible au Brésil (22%).

Essentiellement, ce sont les familles qui ont diligenté les changements sus évoqués: le besoin de recréer un foyer à destination, le voyage n’importe quand, n’importe où, ainsi que les séjours qui se rallongent. De même, ce sont également les familles qui privilégient les zones rurales: 42% des familles les ont favorisées. Enfin, un point ambivalent (mais non relevé par Airbnb) peut être soulevé ici. Car au contraire du besoin de sécurité sanitaire et distanciation évoqué par les voyageurs, ces derniers privilégient en été 2021 les stations balnéaires et les parcs à thème (tels que Disneyland). Ces derniers vont remplacer le choix traditionnel des grandes villes. 

De même, 12% des voyageurs vont voyager pour des motifs familiaux (besoin de rapprochement/de support) et 50% d’entre eux ont déclaré vouloir le faire dans le futur. 

Enfin, pour l’été 2021, Airbnb annonce que la part des logements sur sa plateforme, proposant 4 couchages et plus, représente 54% des nuitées vendues versus 35% pour la même période en 2019. Si la France, avec ses 53% est dans la moyenne, les US dominent ce marché du logement familial avec 64% des logements proposant ce type de prestation. 

En Conclusion

Les tendances de l’été 2021 confirment les conclusions développées pour l’année 2021 par Airbnb et les experts du secteur. Le tourisme de masse ne semble plus de mise dans les mentalités, remplacé par une découverte de lieux plus insolites, isolés et dans lesquels le voyageur se sent en sécurité. Un nouveau comportement conduit par les voyages familiaux, les voyages hédonistes et le télétravail/travail scolaire à distance. 
 
L’affect (resserrement autour du cercle affectif) et le besoin de recréer un foyer à destination modifient également les attentes des voyageurs. Chez Oiqia, nous pensons que le besoin de communiquer hors du cercle affectif n’est plus d’actualité. Les voyageurs privilégient, tel que le démontre le filtre très populaire de « l’arrivée autonome du voyageur », une arrivée sans contact et rapide. L’important n’est plus l’accueil présentiel mais le logement en tant que tel: son originalité, sa localisation sécuritaire, ainsi que la capacité du voyageur à se projeter dans ce logement pour en faire un foyer temporaire. Tout un défi pour les hôtes et les concierges pour accompagner les voyageurs dans l’accomplissement de leurs attentes.